Kasparov assure le spectacle

Garry Kasparov n'a pas manqué sa rentrée : ouvertures tranchantes, jeu dynamique et charisme sont intacts, et des gaffes n'ont pas altéré sa bonne humeur. Hikaru Nakamura remporte logiquement le tournoi avec 11 sur 18 (seul Carlsen le devance de quelques points à l'Elo blitz), se détachant de Wesley So le deuxième jour, mais Garry avec 9,5 fait une perf à plus de 2800 onze ans après avoir pris sa retraite des compétitions !

Plébiscité par le public et loué par ses adversaires, il laisse planer le doute sur de futures apparitions : "si je rejoue ce type d'événements, je me préparerai mieux..."

Le 30 avril 2016,

Jean-Pierre




création et hébergement du site par IRT-Conseil