Karjakin use Svidler

Bakou, ville organisatrice du tournoi

 

Après 4 semaines de compétition, la Coupe du Monde s'achève par la victoire à l'arraché de Sergueï Karjakin sur Peter Svidler dans le blitz Armaggedon (les blancs doivent gagner ou sont éliminés).

Mené 2-0 en parties lentes il a trouvé les ressources morales pour continuer à poser des problèmes à son adversaire et égaliser avec une part de chance. Les départages ont vu s'accumuler des gaffes de part et d'autre; comme dit une maxime "le vainqueur est celui qui fait l'avant-dernière erreur"...

Tous deux sont qualifiés pour le tournoi des Candidats. Le détenteur du record de précocité pour le titre de G.M.I. (12 ans et 7mois) signe un de ses plus grands succès, mais Svidler, qui a éliminé notamment Topalov et Giri méritait de remporter un deuxième trophée : il fut le vainqueur de l'édition 2011. Des louanges unanimes ont salué la performance de Pavel Eljanov qui a réalisé le meilleur score en parties lentes (9,5 sur 12!) a sorti Grischuk et Nakamura et ne s'est incliné qu'en demi-finale dans le départage contre Karjakin, ex-champion du monde de jeu rapide.

Le 05 octobre,
Jean-Pierre




création et hébergement du site par IRT-Conseil